Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 11:47

 

Etrange...

 Depuis ma lecture envoûtée, chez Verdier, des deux épais Carnets de Notes de Pierre Bergounioux qui couvraient la période de 1999 à 2000, j'attendais avec beaucoup d'impatience la parution du troisième, que j'ai donc acheté aux Cahiers de Colette le jour même de sa sortie.

J'ai emporté mon trésor et l'ai rapidement feuilleté, picorant goulûment ici et là quelques phrases :

 

" Lu 4.2.2002

Le vent, qui a soufflé très fort, dans la nuit, a jeté par terre le merisier, dans le bois, que la tempête de 1999 avait brisé. Je passe la matinée à transcrire ce que j'avais dit de Flaubert, à Rouen. Quelqu'un avait enregistré mes propos. Yvan Leclerc m'a envoyé la cassette.

   Me ressens encore des travaux de bûcheron de Samedi. J'ai coupé un épicéa qui faisait de l'ombre aux plantations  de Cathy, au bas du terrain, un pommier qui avait crevé et deux pruniers sauvages entrelacés qui gênaient un poirier. Comme je ne prends aucun exercice, le moindre effort me coûte.

 

" Ma 3.6.2003

Je reviens au papier pour les Cahiers Robert Marguerit, que j'avais entamé, hier, pendant la réunion pédagogique... Il reste de gros morceaux, Claude Simon, Beckett. Et puis il faudra préciser, en préambule, le statut du lecteur, suggérer que c'est de lui qu'il est question, dans l'ouvrage - De te fabula narratur -, que le meilleur de lui-même, des processus historiques collectifs qui l'ont constitué, à son insu, c'est aux pages des bons livres qu'il peut en trouver l'explication, avec la possibilité, s'il le désire, de s'affranchir, de se changer. "

 

Je reconnus les préoccupations habituelles de l'auteur et le style particulier qu'il réserve à ses Carnets, je souris à quelques considérations sur le temps qu'il fait et le temps qui passe, très pressée de me plonger dans son quotidien et d'écouter ce que "mon Bergou" (pardon !) a à me dire qui pourra me donner la possibilité de m'affranchir...

 

Je pris conscience qu'au début des notes, en 2001, je travaillerais encore deux ans (avant de ... m'affranchir enfin du travail obligatoire !) et qu'en 2012, beaucoup de temps et d'événements personnels avaient déjà passé depuis la fin de celles de 2010 mais, surtout, qu'il me faudrait attendre encore neuf ans avant que ne paraissent les notes de la nouvelle décennie !

 

Voici donc environ un mois que le pavé jaune d'oeuf de 1255 pages m'accroche l'oeil mais que je retarde le plus possible ma lecture dont je sais qu'elle courra trop vite.

Un peu comme dans la touchante chanson de Serge Gainsbourg,  j'ai la regrettable habitude de fuir le bonheur avant qu'il ne se sauve...

 

 

Pierre Bergounioux. Carnets de notes 2001-2010.  ( Ed. Verdier.  Déc 2011. 39 € )

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Paperolles
  • Paperolles
  • : Livres, Musique, Arts, Ciné, Humeurs et un peu d'humour ; si possible...
  • Contact

Profil

  • Beaucoup de lecture, un peu d'écriture.
Poésie, cinéma, musique(s), théâtre, arts plastiques, photo, Paris et aussi la mer "toujours recommencée", de l'humour, mes enfants, mes amis, mes amours et le monde comme il ne va pas...
La vie, quoi !
  • Beaucoup de lecture, un peu d'écriture. Poésie, cinéma, musique(s), théâtre, arts plastiques, photo, Paris et aussi la mer "toujours recommencée", de l'humour, mes enfants, mes amis, mes amours et le monde comme il ne va pas... La vie, quoi !

Recherche

Archives