Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 15:59
Si je m'interrogeais il y a peu sur l'utilité d'un blog, et naguère encore sur celle d'Internet, je ne barguigne plus car c'est bien grâce à la toile que j'ai fait connaissance cette semaine d'un chanteur inclassable, d'une délicieuse libraire et d'un discret écrivain-poète auxquels j'aurais eu peu de chances d'accéder autrement...  

Bien sûr, on n'envoie quasiment plus de lettres manuscrites. C'est dommage tout de même, tant était grande la joie de rédiger des nouvelles fraîches à insérer dans une enveloppe épaisse munie d'un timbre choisi tout spécialement pour le destinataire ; et de découvrir  la réponse plus ou moins fébrilement attendue.
Mais seuls les réseaux Internet permettent cette multiplication de liens virtuels qui deviennent parfois réels.

Ainsi, par le truchement d'un "ami" - qui m'avait recommandé une "amie" - dont la fille est libraire, etc.,  il m'a suffi, comme en jouant, de dire : " Je demande la fille " pour la voir derrière le stand de sa librairie au Salon des Ecrivains à Rambouillet (
Labyrinthes 2/6 rue Chasles à 78120 Rambouillet) et pour si bien sympathiser que nous allons devenir de vraies amies, croix de bois, croix de fer...

A son stand, j'aperçois alors la moue un peu lasse de l'écrivain (pas écrivaine du tout !) Pascale Petit dont j'avais lu la très novatrice Manière d'entrer dans un cercle et d'en sortir grâce à François Bon (voir mes liens) qui l'avait publiée au Seuil dans sa collection Déplacements.
Lui rappeler sa lecture d'extraits de ce livre, tout nouveau bébé à l'époque, à une soirée MyCroft illumine soudain son visage.

A une grande table s'ennuie Giovanni-Michel Del Franco, un écrivain franco-italien jusqu'alors tout à fait inconnu de moi mais dont un titre m'attire : La poésie fout l'camp, Léo, recueil de poèmes de 2003 qui me tombe dessus alors que Philippe Guillard m'avait tout récemment assassinée...
Et le soir même, au Gobe Lune (petit rade populaire de la rue de Bagnolet qui va, hélas, disparaître avec ce mois de Septembre...), ledit Phiphi a réitéré son exploit et m'a pour la seconde fois émue aux larmes, moi à qui les puissantes phrases crève-coeur et pousse-au-cul de Ferré manquent si cruellement !


Alors, coîncidence ? 
Oui  : simultanéité des faits selon les dictionnaires.
Non : concordance ; au coeur du mot, un coeur bat !

C'est chouette, non ?  







 
Repost 0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 23:28

Que veut-on y faire et surtout, cela va-t-il servir à quelque chose, pour soi-même, pour les autres ?
Quelle présomption, imaginer pouvoir être utile, quand des tonnes de pages passionnantes paraissent déjà dans la forêt Internet ! 
Cependant, plusieurs personnes de mes amis m'ont vivement incitée à créer une page où je pourrais tout simplement publier, avec une audience peut-être accrue, les messages que j'ai l'habitude de leur envoyer à propos de littérature, de musique, de théâtre, de mes coups de coeur ou de mes coups de gueule.

Hé bien, nous y voilà ! Advienne que pourra.

( Vous me direz ce que vous pensez, n'est-ce pas ? )
Et si la tâche s'avère trop lourde, lassante ou inefficace, on peut toujours fermer sa page et basta !

................................................................

Alors, commencer par quoi ?
Voudriez-vous écouter quelque chose d'inhabituel, hors des sentiers battus ?
Juste une petite mise en bouche avec un chanteur hors normes, pas très 'd'jeun', pas très connu (c'est justement ça l'intérêt : le faire connaître !) :

 

Philippe Guillard...
Voilà un bonhomme tout à fait extraordinaire !
Le 17 Septembre dernier, au théâtre de l'Orme (joli lieu, d'ailleurs !), il m'a vraiment bcp impressionnée !
J'étais curieuse de voir ce qu'il faisait de MON Ferré, mais j'
avais peur qu'il ne s'agisse  que d'une imitation, forcément pâle. Oh que non ! C'est une vraie réinterprétation, avec le coeur, les tripes, la compréhension profonde des textes et de l'esprit du grand Léo.
Et de l'humour aussi. Et de la tendresse.
Et puis cette voix, cassée, si émouvante.... Et ce jeu d'acteur...et...et...
Génial Philippe Guillard avec LA musique de ses deux jeunes comparses !
Inoubliable soirée et je n'ai qu'une hâte : le revoir/ré-écouter.

Surveillez son actualité, précipitez-vous et amenez vos ami(e)s à ses spectacles !
Régalez-vous
:
http://www.youtube.com/watch?v=Y5eC_ca91c0  et nul doute que Léo aurait aimé ce que Guillard fait de " Si tu t'en vas " ou d' " Est-ce ainsi que les hommes vivent " !!!
.................
Bon, à plus tard alors ?
Repost 0

Présentation

  • : Paperolles
  • Paperolles
  • : Livres, Musique, Arts, Ciné, Humeurs et un peu d'humour ; si possible...
  • Contact

Profil

  • Beaucoup de lecture, un peu d'écriture.
Poésie, cinéma, musique(s), théâtre, arts plastiques, photo, Paris et aussi la mer "toujours recommencée", de l'humour, mes enfants, mes amis, mes amours et le monde comme il ne va pas...
La vie, quoi !
  • Beaucoup de lecture, un peu d'écriture. Poésie, cinéma, musique(s), théâtre, arts plastiques, photo, Paris et aussi la mer "toujours recommencée", de l'humour, mes enfants, mes amis, mes amours et le monde comme il ne va pas... La vie, quoi !

Recherche

Archives